• Ce jour la

    Le 15 février

    Saint FAUSTIN



    A mi-février,
      La merlette doit couver.




    Galilée
     

    Physicien et astronome italien

     

    Né à Pise le 15 février 1564


    Décédé à Arcetri le 09 janvier 1642

     

    Biographie de Galilée
    Après des études en médecine,
    mathématiques et philosophie,
     Galilée obtient un poste à l'université de Pise.
     Il étudie alors les mouvements et la chute des corps.
     Il devient ensuite professeur de mathématiques
     et se consacre à l'astronomie.
     Il défend les idées de Copernic et de l'héliocentrisme



     (c' est le Soleil qui est au centre
     de l'univers, et non la
    Terre),



     ce qui lui vaut d'être attaqué par l'Eglise.
     Son 'Dialogue concernant
     les deux principaux systèmes du monde,
     ceux de Ptolémée et de Copernic,
     le fait condamner pour hérésie par l'Inquisition.
     Il passera alors neuf ans en résidence surveillée,
     jusqu'à sa mort.
     Galilée
    apparaît comme le fondateur
    de la physique moderne
     puisque pour lui les lois physiques
     doivent être établies sur des expériences.



    Il inventa notamment la lunette astronomique
     et le thermomètre...



    8h16




    votre commentaire




  • Ce jour la

    le 14 février  842

    VIEUX FRANCAIS

    Le Serment de Strasbourg
    passé entre Charles le Chauve
     et Louis le Germanique,
    deux petits-fils de Charlemagne,
    est le premier document de langue française.
     Il est rédigé dans un mélange
    de haut français et de haut allemand.
    la France et l'Allemagne.
     

    Tous les deux sont en guerre
    contre leur frère aîné Lothaire,
    qui a hérité du titre d'empereur
     de leur père Louis le Pieux, mort deux ans plus tôt.
    Louis le Germanique prononce son serment
    en langue romane (l'ancêtre du français)
    pour être compris des soldats de son rival et associé.



     Charles le Chauve fait de même en langue tudesque (l'ancêtre de l'allemand).
    Leur serment est repris par tous les soldats 
     dans leur langue habituelle. 
     C'est que les habitants de l'empire 
     de Charlemagne ont oublié le latin
    et commencent à se distinguer par leurs idiomes, 
     selon qu'ils vivent à l'ouest ou à l'est de la Meuse.
    remiers textes en langues modernes
    Les serments de Strasbourg
     
     sont les premiers documents où le latin
    cède la place aux langues vulgaires,
    le roman pour la partie occidentale de l'empire, 
     le tudesque pour la partie orientale.
    Le mot tudesque
    vient de l'adjectif germanique tiudesc, 
     qui signifie «populaire».
    Cette racine se retrouve 
     aussi dans le mot tiudesc-Land
    qui signifie le «pays du peuple».
    Au fil du temps, il se transformera en Deutschland, 
     nom actuel de l'Allemagne.
    Le partage de l'empire
    Les serments de Strasbourg 
     aboutissent l'année suivante à un compromis 
     signé à Verdun et au partage
    en trois de l'empire carolingien.




    Lothaire conserve le titre impérial,
    purement honorifique,
    et se contente de la partie centrale de l'Empire.
    Mais ses domaines feront l'objet
    d'un nouveau partage entre
    Louis le Germanique et Charles le Chauve.
    Sur les ruines de l'empire carolingien
    émergeront deux
     
     ensembles nationaux distincts,


    Ce jour la



    Le 14 février

    Saint-Valentin



    S'il ne fait froid le jour
     d'Adam et Eve,
    vingt jours trop tôt
    montera la sève.



    ..LE LANGAGE
    DES FLEURS
    c'est chez
    http://lebriardbreton.over-blog.net/


    4h34


    votre commentaire




  • Ce JOUR LA
    Kim Novak

    Actrice américaine

    Née à Chicago, Illinois le 13 Fevrier 1933


    'Cette fille avait tout :
    beauté, intelligence, talent...
    Mais elle n'est jamais devenue star,
     disait le grand Hitchcock.
     Pourtant, Kim Novak
    est considérée
    comme l'un des derniers dinosaures d'Hollywood,

    témoins de ceux qui ont participé
     à l'âge d'or de la Mecque du cinéma.
     Diplômée de la High School,
    Kim Novak
    commence une carrière de mannequin.
    Une figuration plus tard dans un film,
    elle est remarquée par un agent de la RKO.
     C'est décidé,
    Kim Novak
    sera la nouvelle Marilyn Monroe
     et commence à tourner dès les années 50
    des films sans prétention.
    Ce n'est qu'en 1954 qu'elle donne la réplique
     à William Holden dans



     « Picnic
     »
     
    et remporte un Golden Globe.
     On la voit aux côtés de Frank Sinatra



    dans
    « L' Homme au bras d'or »,
     puis en rivale de Rita Hayworth dans.



     « La Blonde ou la rousse »
    en 1957.
     Remarquée par Alfred Hitchcock,
     attiré par sa beauté nordique,
     celui-ci l'engage
     pour être celle qui donne le vertige
    à Cary Grant dans



    « Sueurs Froides » en 1958.
    dirigée par le maître du suspens,
     le film est un énorme succès
    et permet à la jeune coqueluche
     du cinéma américain de tourner



    « Adorable voisine »
     aux côtés de James Stewart et Jack Lemon.
     Mais dans les années 60,
    la jeune carrière de Kim Novak
    est sur le déclin:



     
    « L’Ange pervers »



     et « Embrasse-moi idiot »
    ,
     en 1964, sont des échecs.
     Après un retrait provisoire des studios,
     Kim Novak
    se rattrape en figurant au casting
     de l'adaptation d'un Agatha Christie en 1980,



     « Et le miroir se brisa »,
    dans lequel elle retrouve ses collègues
    dont Elisabeth Taylor.
     Elle continue une carrière
     moins rutilante à la télévision,
     déjà amorcée dans les années 70,
    et rejoint le feuilleton




    « Falcon Crest »
     pendant plusieurs saisons.
     Elle apparaît une dernière fois dans



    « Liebenstraum »
    en 1991,
    avant de prendre sa retraite dans l'Oregon.
    5h35









    votre commentaire



  • Ce jour la
    le 13 février  1960



    Nucléaire Français

    Une explosion nucléaire expérimentale
     ébranle le désert algérien
     du Tanezrouf au sud-ouest de Reggane.
     Cette bombe A
    d'une puissance trois fois supérieure
     aux premières bombes américaines,
    marque l'entrée de la France
     dans le club fermé
     des détenteurs de l'arme nucléaire.
     
    Malgré les pressions américaines
    et l'opposition formelle de l'ONU,
    le général de Gaulle ordonne la poursuite
     du programme nucléaire français,
     seul à même d'assumer
     l'indépendance internationale du pays


      


    Ce jour la
    Le 13 février

    Sainte-Béatrice



    Pluie de février vaut jus de fulier

    3h28



    votre commentaire

  • Ce jour la
    le 12 février  1989

    FEMME EVEQUE

    Barbara Hariss,
     une Noire de 55 ans,
     est la première femme
     à être intronisée évêque à Boston,
     par l'archevêque Edmond Browning.
    Le port de la robe
    ne lui pose sans doute aucun problème.



    Ce jour la
    Le 12 février



    Ste-Eulalie
    De BARCELONE
    Vers la Ste Eulalie
    souvent le temps varie


    Ce JOUR LA



    Constantin

     Costa-Gavras

    Réalisateur français

    Né à Loutra - Iraias, Grèce le 12 février 1933

    Né à Athènes dans une famille d'origine russe,
     Konstantinos Costa-Gavras
    s'installe à Paris dès 1951
     et obtient la nationalité française en 1968.
    Sa carrière de réalisateur explose en 1969
     avec le succès aussi triomphal qu'inattendu de



     «Z»,
     réquisitoire contre la dictature des colonels grecs.
     Costa-Gavras a trouvé sa voie:
     celle d'un cinéma engagé,
     en lutte contre le totalitarisme.
     Ainsi vont se succéder,
     dans une veine résolument didactique:



    «
    L' Aveu» en 1970,
     sur les purges staliniennes en Tchécoslovaquie;
    « Etat de siège », dénonciation des ingérences
     de la CIA dans le Tiers-monde;



    « Missing »,
     sur le rôle joué par les Américain.
    dans la chute du gouvernement d'Allende au Chili;



    « Hannah K » en 1983,
     qui prend position en faveur des Palestiniens
    dans leur conflit avec Israël
     en passant par



     « La Main droite du diable »,
     mise en garde contre la résurgence
     du fascisme aux Etats-Unis ou



    « Music Box »,
     où un criminel de guerre nazi
     tente de se faire passer pour un brave homme.
     Costa-Gavras surprend,



     en signant « Clair de femme » en 1979



    et « Conseil de famille » en 1985,
     l'un et l'autre dénués de toute connotation politique.



     En 2001, il réalise « Amen »,
     un drame historique
     très critiqué sur les connivences
     entre l'Eglise catholique et les nazis
     et en 2005,
     signe ,
     l'histoire d'un quadragénaire au chômage,
     interprété par José Garcia,..
    qui assassine lesuns après les autres
     les candidats au même poste que lui.
     Cinéaste engagé,
    les films de Costa-Gavras
    sont le reflet de ses combats.



    4h03

     


    votre commentaire


  • Ce jour la
    le 11 février  1950



    NAISSANCE du SMIG

    Le Salaire minimum interprofessionnel garanti
    (SMIG)
    entre en vigueur en France.
    Le nouveau dispositif impose le principe
    d'une rémunération minimale
     en dessous de laquelle
     aucun salarié ne peut être payé.
    Le SMIG,
     déterminé en fonction
     du budget type d'un ménage,
    permet aussi de garantir
    un pouvoir d'achat minimum
    aux ménages les plus modestes.




    Ce jour la
    Le 11 février

    Sèverin



    Sèverin et ses coquins
     font tout geler sur leur chemin



    5h03


    votre commentaire

  • Ce JOUR LA



    le 11 février  1990

    Mandela's day

    Nelson Mandela est libéré
    en Afrique du Sud après plus de 27 ans de prison.



     Le leader de l'ANC (African National Congres),
     parti déclaré illégal par le pouvoir,
     devait son emprisonnement à sa lutte politique
     mais aussi armée contre l'apartheid.
     Instauré au lendemain
     de la Seconde Guerre mondiale,
    ce système reposait sur une ségrégation raciale
    permettant à une minorité blanche
     d'écraser la majorité noire du pays.



    ******************************
    *****************
    **********
    *****

    Ce JOUR LA



    Paul Bocuse

    Cuisinier français

    Né à Collonges le 11 février 1926
    dans une famille de cuisiniers de père en fils
    perpétuant la tradition depuis le XVIIe siècle
    et dans le même village,
    c'est tout naturellement que Paul Bocuse
     prend la relève.
    Sa carrière commence pendant la guerre,
    en tant qu'apprenti chez Claude Maret,
    au 'Restaurant de la Soierie' à Lyon.
    Il y apprend à faire le marché... noir.
     Il met cependant la cuisine
    entre parenthèse en 1944,
     date à laquelle il s'engage
    dans la Première Division Française
     Libre au BM 24. 
    De retour dans sa région,
     il continue son apprentissage
     chez la Mère Brazier au Col de la Luère,
    où il fait la cuisine,
     mais s'occupe également d'entretenir le jardin,
     de traire les vaches,
     de faire la lessive et le repassage...
    Il parfait enfin son apprentissage
     dans les années cinquante,
     à Vienne, chez Fernand Point.
    Distingué Meilleur Ouvrier de France en 1961,
     il obtient sa première étoile Michelin,.
     transforme l'auberge - guinguette de son père
     et se voit attribuer la deuxième étoile,
     un an plus tard. En 1965,
     la troisième étoile vient couronner le chef.
     Il rebaptise alors
    «  l’Auberge
     du Pont de Collonges »



     de son nom,
    « Paul Bocuse »',
     dont la réputation devient internationale.


    3h27

     

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique