• Ce jour la

     

    Joseph Kessel

     

    Romancier et journaliste français

     

    Né le 10 février 1898


    Décédé le 23 juillet 1979

    Fils de parents russes,
    Joseph Kessel fait ses études à Paris
    et choisit le journalisme.
    Lors de la Première Guerre mondiale,
    il découvre en Sibérie le goût de l'aventure.
    A son retour, il publie un recueil de nouvelles,
    'La Steppe rouge':
    succès immédiat confirmé par 'L' Equipage'.
     Il alterne alors voyages,
     grands reportages et vie mondaine.
     'Les Captifs' reçoit le
    prix de l’académie Française
    en 1926 et le rend célèbre.
     En 1936, il dénonce la menace nazie
     dans 'La passante du sans-souci'
    et part pour un projet de travail aux Etats-Unis.
     Puis il s'engage dans la Résistance
    et rejoint Londres d'où il s'envole
    pour la France lors de la libération.
     Il poursuit ensuite sa carrière de journaliste
     et couvre les grands procès d'après-guerre.
    D'Afrique, il rapporte 'Le Lion'
    qui lui vaut une gloire internationale,
    consacrée par son élection
     à l'Académie française en 1962.
    Quatre ans plus tard,
    il signe son plus beau roman,



     'Les cavaliers',
     fait un dernier voyage en Afghanistan
     et meurt d'une crise cardiaque à quatre vingt ans.



    4h23

     


    votre commentaire

  •  


    La France
    renonce au Québec

    Par le traité de Paris, la France
     met fin à la guerre
    de Sept Ans avec l'Angleterre,
     l'Espagne et le Portugal.
    Au nom du roi Louis XV,
    le Premier ministre,
     le duc Etienne de Choiseul,
    cède à l'Angleterre la Nouvelle-France
     et la partie de la Louisiane
     se trouvant sur la rive gauche du Mississippi.

     



    Ce jour la



    Le 10 février
    St-Arnaud
    (Bienheureux)

     Abbé de Sainte-Justine de Padoue (+ 1255)

    Quand février commence en lion,
    Il finit comme un mouton
      3h34


    votre commentaire






  • Ce jour la
    le 9 février 1941



    Incendie
     à bord du Normandie

    Réquisitionné par les Etats-Unis en 1941,
     le fleuron des paquebots français
    (construit en 1935)
    bat pavillon américain sous le nouveau nom
    de La Fayette.
     Il subit des travaux de réaménagement
     en vue d'être transformé
     en navire de transport de troupes quand,



     à 14h30, le feu se déclenche à bord.

     L'imprudence d'un soudeur

    serait à l'origine de l'incendie.

    Le Normandie brûle

    et chavire dans le port de New York.



    Les frais de remise en état

    seront jugés trop importants

     par la gouvernement américain

     qui vendra le paquebot légendaire

    pour la démolition en octobre 1946.



    3h26 


    Ce jour la
    Le 9 février



    Sainte Apolline
    Jour de Sainte - Apolline
    Présage certain,
    L'hiver s'achemine,
    Ou touche à sa fin,



    votre commentaire
  •  

     


     

    Ce jour la

    le 8 février 1828

     NAISSANCE
    DE JULES VERNE

    Dans le quartier de l'île Feydeau à Nantes,
     naît celui qui va devenir
     l'un des plus grands écrivains français.
    Fils de Pierre Verne (originaire de Provins),
    exerçant la profession d'avoué,
    et de Sophie Allote de la Fuye,
    Nantaise, aînée d'une famille bourgeoise
     de cinq enfants de navigateurs et d'armateurs,



     Jules Verne va marquer la science-fiction
     et plus généralement la littérature du XIXe siècle.
     L'année 2005 est déclarée "année Jules Verne",
     à l'occasion du centenaire de la mort de l'auteur



     6h03


     

     


    votre commentaire

  • Ce jour la

    Le 8 février

     

    Jacqueline

    Été de la Saint-Jean,
    Quelques jours cléments

     






    James Dean

     

    Acteur américain
    Né à Indiana le 08 février 1931
    Décédé à Californie le 30 septembre 1955

    Météore du cinéma,
    JAMES DEAN est devenu un mythe,
     l'incarnation même
     d'une nouvelle génération américaine,
     désinvolte et révoltée.



     Au volant d'une Porsche 550 désormais fameuse,
    DEAN est victime d'un accident de voiture fatal,
    en 1955,
    qui transforme sa carrière en légende.
     Il symbolise un moment de l'histoire américaine,
    puisqu'il porte la première voix
     de ceux qui n'avaient pas l'âge de faire la guerre,
     et qui ne portent donc pas le poids de ce conflit.
    S'il témoigne d'une sacrée vitalité,
    c'est d'abord comme sportif,
     au lycée de Fairmount, dans l'Indiana.
    Le basket est un défouloir
    qu'il pratique jusqu'à l'université, en Californie.
     Là, c'est le théâtre qui le monopolise.
     A sa sortie de la fac,
     il est engagé sur diverses séries
     de télévision américaine,
    et perce sur les planches,
    notamment avec 'L' Immoraliste',
    d'après GIDE.
    Mais c'est sa carrière au cinéma
    qui reste dans les annales.
    ELIA KAZAN le repère en 1953.
    et lui offre un rôle
     pour l'un des chefs-d' oeuvre de l'époque :



    ( A l’est d’éden),
     où le jeune premier montre
    une intensité dans son jeu rare.



    (La fureur de vivre), de NICHOLAS RAY,
     est son autre rôle emblématique :
    DEAN y incarne l'adolescence toute entière,
     si bien que l'acteur et le personnage
     se confondent dans la mémoire collective.
     'Géant', dont les derniers plans
     sont tournés trois jours avant sa mort,
     laisse les autres acteurs éclaboussés
    par le talent du prodige.
    Rebelle, hors norme,  JAMERS DEAN
    marque Hollywood par jeunisme:
     il reste comme le premier adolescent
    héros de cinéma.



    5h00




     

     

     


    votre commentaire
  •  
    Ce jour la



    le 7 février


    Sainte Eugénie

     

    Si février est chaud,
    Croyez bien, sans défaut,
    Que par cette aventure,
    Pâques aura sa froidure

     

     

     

    JULIETTE  GRECO



    Chanteuse française


    Née à Montpellier le 07 février 1927
     d’une mère bordelaise

    et d’un père corse,

     Juliette Greco

    garde de son enfance

     le souvenir d’années aussi  dures que dorées.

     Son père quitte rapidement la maison,

     laissant derrière lui sa femme,

     ainsi que Juliette et sa soeur Charlotte.

     Durant la Seconde Guerre mondiale,

     leur mère est capitaine dans la Résistance,

     ce qui vaut aux fillettes

     de vivre chez leurs grands-parents.

     Juliette passe pourtant quelques semaines

     en prison pendant l'occupation avant d'être libérée.

    Elle adopte alors une vie de bohème

    dans le Paris des années cinquante,

     Saint Germain des Pres. En 1949,

     elle joue dans 'Orphée' de Jean Cocteau;

     en 1951, elle enregistre son premier album,



     'Je suis comme je suis',

     de Prévert et Kosma.

    Au milieu des années cinquante,

    elle chante Aznavour Brel et Trenet.

     En 1957, elle se rend à Hollywood

     pour y interpréter quelques rôles

     pour des réalisateurs prestigieux

     tels que Orson Welles.

     Puis, de retour à Paris,



     elle enregistre un dizaine de chansons

    de Serge Gainsbourg,

     dont la 'Javanaise' en 1963.

     En 1965, son rôle dans la série 'Belphégor'

    fait grimper sa popularité.

    En 1982 sort 'Jujube', son autobiographie,

     ainsi qu'un nouvel album.

     Elle s'éclipse ensuite pendant quelques années

    et revient au début des années 90 avec deux albums.

     

    En 2004 sort  'Aimez-vous les uns les autres

     ou bien disparaissez', album

     sur lequel travaillent notamment Benjamin Biolay,

     Art Mengo, Bernard Lavilliers et Christophe Miossec.

    L'accueil de ce dernier album

     lui confirmant la fidélité de son public,

     elle sort 'Le Temps d'une chanson' en 2006…..



    4h13





    votre commentaire


  • Ce jour la


    le 7 février 1922

    Victoire féminime

    Marie Curie

    est la première femme française

     élue à l’Académie de médecine.

     Compte tenu du nombre de voix favorables (64 sur 80),



     la chimiste tient sa revanche.

    Elle s’était en effet vue refuser l’accès

     à l’Académie des sciences en 1911.

    Certains membres s’étant opposés

     à l’entrée d’une femme

     et lui ayant préféré Edouard Branly

     (29 voix contre 28).

    A l’époque,

     ses adversaires lui refusant

     l’élection à l’Académie,

    considéraient qu’elle n’avait été

    que l’assistante se son défunt mari,



    Pierre Curie.

     L’élection du 7 février 1922

     est donc une belle victoire pour Marie

     et une réelle avancée de la reconnaissance

    des valeurs féminines dans un univers machiste

    3h26




    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique