• les pensées d'un reveur N° 005



    REVERIE 001

    AU 1er JOUR

    Quand je t’ai vue

    Belle, comme les blés.

    Ce qui n’était pas prévue,

    Mes membres, ont tremblés

     

    Roulant sur ton vélo bleu,

    Dans un beau soleil d’été.

    Mon corps se mit en feu,

    Je n’ais point hésté.

     

    I love you always,

    Phrase que je n’oublierais.

    Jamais dans ma jeunesse

    Je n’ais vue telle finesse.

     

    Une véritable diablesse.

    Plus belle que l’aurore.

    Sans aucune faiblesse,

    scintillante comme l’or.

     

    Les pensées d’un rêveur.

    N° 005  Ecrit le 14/03/1961 par J G R C

     Sous le pseudonyme de  Christian Gilles

    A  REIMS 51000

    Modifié le  24/02/2009  à   LA  GACILLY

    19h43







     

    « PROVERBEAUJOURD'HUI »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :