• POEME D'HIER

     

     

     

    *POEME D’hier

     

    Henri de REGNIER

    1864 – 1936

     

     

     

     

     

     

    JULIE

    AUX YEUX

    D’ENFANT

     

     

     

    Lorsque Julie est nue et s’apprête au plaisir,

    Ayant jeté la rose ou s’amusait sa bouche,

    On ne voit dans ses yeux ni honte ni désir ;

    L’attente ne la rend ni tendre ni farouche.

     

     

    Sur son lit ou le drap mêle sa fraîche odeur

    Au parfum doux et chaud de sa chair savoureuse,

    En silence, elle étend sa patiente ardeur

    Et son oisive main couvre sa toison creuse.

     

     

    Elle prépare ainsi, sans curiosité,

    Pour l’instant du baiser sa gorge et son visage,

    Car, fleur trop tôt cueillie et fruit trop tôt goûté,

    Julie aux yeux d’enfant est jeune et n’est plus sage !

     

     

    Sa chambre aux murs savants lui montre en ses miroirs

    Elle-même partout répétée autour d’elle

    Ainsi qu’en d’autres lits elle s’est, d’autres soirs,

    Offerte, indifférente, en sa grâce infidèle.

     

     

    Mais lorsque entre ses bras on la serre et l’étreint,

    La caresse importune en son esprit n’éveille

    Que l’écho monotone, ennuyeux et lointain

    De quelque autre caresse, à celle là pareille ;

     

     

    C’est pourquoi, sans tendresse, hélas ! Et sans désir,

    Sur ce lit insipide ou sa beauté la couche

    Elle songe à la mort et s’apprête au plaisir,

    Lasse d’être ce corps, ces membres, cette bouche…

     

     

    Et pourquoi, O Julie, ayant goûté ta chair,

    De ta jeunesse vaine et stérile on emporte

    Un morne souvenir de ton baiser amer,

    Julie aux yeux d’enfant, qui voudrais être morte !

     

     

     

     

     

     

    Diffusion François Beauval

    1ér trimestre 1975

     

    J G R C

     

     

    « AUJOURD'HUIHISTOIRE DE RIRE »

  • Commentaires

    1
    Samedi 28 Avril 2012 à 09:08

    j'adore ce poète qui me rappelle ma jeunesse et les récitations scolaires

    bon samedi sous la pluie ici, Joel

    2
    Samedi 28 Avril 2012 à 09:17

    Très beau poème sur cette femme enfant, le poète a si bien traduit sa souffrance.

    Bonne journée bises Jacqueline

    3
    Samedi 28 Avril 2012 à 09:59

    très belle poème bon weekend 

    4
    Samedi 28 Avril 2012 à 10:37

    Bonjour,

    Merci pour ce beau poème !

    Bisous

    5
    hamdibey
    Samedi 28 Avril 2012 à 10:42

    Salut le Briard, très beau poème on dirait qu'il est entrain de décrire le tableau de sa maîtresse, mais d'une façon pleine de grâce et d'amertume.

     

    6
    Samedi 28 Avril 2012 à 10:49

    bon journeeeeee

    7
    Samedi 28 Avril 2012 à 11:27

    Bonjour meldix.Je te remercie pour tes comssss,rester sans réponse,mais je suis toujours là pour mes amis(es).Elle est très belle cette histoire,j'aime beaucoup.Avec un temps gris comme d'habitude je te souhaites un très bon samedi.Gros bisous,gisou.

    8
    Samedi 28 Avril 2012 à 12:26

    Bon weekend du 1er Mai qui sera hélas bien arrosé  !

    Amitiés

    9
    Samedi 28 Avril 2012 à 14:40

    Qu'il est beau ce poème et triste à la foi, merci pour ce beau partage, c'est un plaisir de te lire. Bon WE et plein de gros bisous

    10
    Samedi 28 Avril 2012 à 14:41

    Je viens de voir la météo rhoo !!!! encore de la pluie annoncée pour demain en Bretagne, j'espère que dame météo se trompe, ici beau temps mais quel vent depuis 3 jours et çà rafraichit mais cela me convient tout à fait, j'aime l'hiver austral je respire LOL ! Gros bisous

    11
    Samedi 28 Avril 2012 à 17:20
    lucie-y

    Cette poésie est sublime, rien , et personne ne peux rien contre des mots d'amour ! Bisous, et bon week-end


    Lucie-y

    12
    Samedi 28 Avril 2012 à 18:42

    bonjour maria


    bon 1ere etape passee pour le marche aux fleurs :


    aller les chercher


    les mettre sur les lieux de vente


    demain grand jour !


    et apres demain les ramener


    esperons faire bonne recette pour


    l'association de parents d'eleves...


    bises


    christelle

    13
    mùel-and-tof
    Samedi 28 Avril 2012 à 19:08

    Bonsoir mon très cher Le Briard Breton
    Me vpici de retour

    Superbe poême , je ne connais pas l'auteur

    Gros bisous
    Méline

     

     

    14
    Samedi 28 Avril 2012 à 19:18

    un pt coucou pour te souhaiter une bonne soirée, bisous.

    15
    Samedi 28 Avril 2012 à 20:44
    des bisous accompagnés de mille rayons de soleil passe une bonne soirée •-~•*'Ś Ő Ń Ŷ Á'*•~-•
    16
    Samedi 28 Avril 2012 à 21:27

    Quel beau poeme,mais,bien amère.....C'est très bien écri.

    Bisous mon cher briard breton.Aimée

    Div ..  QQ mots  ...  sorry

    17
    Dimanche 29 Avril 2012 à 05:59

    Quand la femme est promise en objet de désir, tout ce que l'homme lui offre c'est de bien tristes souvenirs

    amicalement

    Claude

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :