•  

    C'était le
    Mardi 16 Juin 2009


    Villégiatures

     

     

    A la limite des coteaux du Ventoux,

    La Provence dévoile tous ses atouts 

    De son sommet descendant jusqu’en bas,

    S’étend la plaine de Bédoin à Carpentras.


     

    Le Mont Ventoux, son air mystérieux,

    Vue d’un regard plus que majestueux.

    Les vignes habillent ses contreforts,

    Puis végétation et foret aux mille décors.


     

    Lieu mythique des grandes courses cyclistes,

    Sans oublier a Serein la glisse et ses pistes.

    Les spectaculaires courses de cote automobiles,

    Les randonneurs sur les chemins se faufilent.


     

    Dans la plaine, riche en alluvions, les vergers.

    Les arbres fruitiers bien alignés par rangées,

    Pour les saveurs  ensoleillé de la belle saison,

    A consommer sans modération, et a profusion.

     

     

     

     

    pensées d’un rêveur.    

    N°165 écrit le 26Avril 2009     

     par JGRC   

     sous le pseudonyme de CHRISTIAN Gilles

    A LA ROQUE SUR PERNES 84210




    19h37





    votre commentaire
  •  C'était le

      Jeudi 11 Juin 2009





    GORDES
    LE VILLAGE DES BORIES

    A proximité du village de Gordes,

     se visite un autre village,

    bien différent : celui des bories.

     Ces petites constructions de pierre sèche

     ont constitué des habitations

    jusqu'au XIXème siècle.

    Qu'est qu'une borie ?

    C'est généralement un abri,

     un cabanon réalisé en pierres plates empilées

     Leur construction répondait

    à la nécessité d'épierrer les champs.

     En Provence,

     cette technique, apparue au XlII
    ème siècle,

     a connu son apogée au XVIII ème siècle
    ,

     avec le développement agricole.






































    GORDES

    C'EST AUSSI




    .


    20H50




    votre commentaire
  • C'était le
    Samedi 6 Juin 2009


     



     
    GORDES

     

    Du haut de son pilot rocheux,

    Gordes au passé historique,

    Ou les visiteurs nombreux,

    Foule ses lieux très mythiques.

     

    Visitant musées, monuments.

    La chapelle des pénitents blancs,

    Les fresques de l’église saint Firmin.

    Réalisées par des artistes italiens.


     

    Aux détours de chaque ruelle,

    Découvrir une nouvelle merveille.

    Gordes surveillant a perte de vue,

     L’arrivée des touristes bien venues.


     

    Avant ou après les Bories village,

    Ensemble d’habitat architectural,

    Bien plus que millénaire en age,

     De quoi nous remonter le moral.

     

    Les pensées d’un rêveur.

    N°163 écrit le 24Avril 2009     

     par JGRC   

     sous le pseudonyme de CHRISTIAN Gilles

    A LA ROQUE SUR PERNES 84210

     20h57



     

    Classement de sites Letout, concours gratuitClassement de sites Letout, concours gratuitClassement de sites Letout, concours gratuitClassement de sites Letout, concours gratuit

     


    votre commentaire
  •  

    C'était le
    Jeudi 4 Juin 2009







    FONTAINE DE VAUCLUSE  84


    Le musée des santons

    1/2




















    21h43


    votre commentaire

  • SNV32461.jpg

    LE TEMPS


    Le temps des vacances,

    C’est bien, quand on y pense.

    Le temps d’une fille docile,

    C’est bien court, mais facile.

    Le temps d’un printemps,

    L’on n’y croit jour et nuit.

    Le temps des ennuis,

    Vient souvent a tant.

    Le temps d’une promesse,

    Ne dure pas comme l’amour.

    Le temps d’une confesse,

    Ce n’est pas tous les jours.

    Le temps d’une promenade,

    Qui se termine en salade.

    Le temps ne vaut rien,

    Pour nous les galériens.


    Les pensées d’un rêveur.

    N°12 écrit le 07 Mars1967  À REIMS  51 
      Par JGRC  Christian  Gilles

    11h48

     


    votre commentaire



  • L' Épiphanie est une fête chrétienne

     

     ayant une signification différente

     

    pour les chrétiens d'Occident

    et les chrétiens d'Orient

     

     (Chrétiens orthodoxes).

    Pour les premiers

     

     l'Épiphanie est l'adoration

     

     de Jésus par les rois mages

     

     alors que pour les seconds

     

     il s'agit de la date anniversaire

     

     du baptême du Christ.

    Le mot Épiphanie vient du grec epiphaneia

     qui signifie apparition ou avènement.

    L'Épiphanie s'appelle aussi le jour des rois

     en l'honneur des rois mages

    qui, selon la tradition chrétienne,

     seraient venus offrir des cadeaux

    à Jésus lors de sa naissance.

     Selon la tradition les rois mages

     étaient au nombre de trois:

     Melchior, Gaspard et Balthazar. 

     L'épiphanie
    est le jour de la galette!

    4h43


     


    votre commentaire
  •  







                            

    Pourquoi ? Remettre cette chanson,

    Je ne sais, si noir c’est noir.

    Mais pour moi : la est mon espoir,

    Cette rengaine, est un refrain de l’unissons.

     

    Black is black, résonne dans ma tête.

    Je suis pourtant loin d’être un poète.

    Une seule personne peut me rendre le moral,

    Pour moi, tel est ma connaissance de l’oral.

     

    L’écriture c’est pour oublier, me soulager.

    Ni vouloir, ni penser à narguer le danger.

    Car cette personne, ce n’est que toi, oui toi.

    Je prie, que nous soyons réunis toi et moi.

                                               

    Je ne ferais ce que bon te semble.

    Le principal c’est que nous partions ensemble.

    J’accepte tes propositions, sans conditions,

    Alors de toi a moi, répond par une acceptation.



    Réfléchie calmement a ma proposition.

    Et trouve pour toi la meilleure solution,

    Tu sais, quand tout devient noir.

    Il ne reste guère de place pour l’espoir.  

     

    Mes tempes, comme des baguettes frappes,

    A coups endiablés ; sans cesse répétés.

    Mon cœur ressent comme des soupapes.

    Mes pieds, eux ne cesse de piétiner.

     

    Je ne peux dormir, dans le calme de la nuit

    Dans un sinistre temps sombre et très noir.

    Je voudrais vivre, loin de tous les ennuies.

    Avec pour obsessions, le désir de te voir.

     

    Toute la journée, je suis dans un trou noir,

    Ta flamme, ton sourire, me donne espoir.

    Si seulement c’était pour entendre, oui.

    Alors je serais près à te donner ma vie.

     

    Du matin au soir, toujours broyer du noir.

    En nocturne, la vision tourne au désespoir.

    Oublie tout ce qui tourne autour de toi.

    Regarde ce que tu recherches? C’est moi !

     

    Ne m’en veut pas, si je suis pale.

    Car les nouvelles me font beaucoup de mal.

    Et pourtant, je voudrais tant y croire.

    Le présent est il désespoir? ou un noir d’espoir.


      

    Les pensées d’un rêveur
    N ° 093  écrit le 09-10-1966 par JGRC 
     Sous le pseudonyme de Christian Gilles
     A Saint Jean les deux jumeaux  77660
    Arrangé et modifié le 08-11-2008
    a  LA  GACILLY  56200

    11h46    


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique