•  

     

     

     

    REVERIE-001.jpg

     

     

     

         


                                   

    JE SUIS SANS,
      POURQUOI
     ?    

     

    Croire ou ne pas croire,

    Je suis loin de la gloire.

    Depuis ce triste matin,

    J’ai perdu tout mon latin.

     

    Je suis sans piste de travail,

    Aucune petite chance de bail.

    J’erre, avec le vague à l’âme.

    Je subis tous les blâmes.

     

    Plus rien ne peut me faire rire,

    A quoi bon essayer de sourire.

    Je suis sans amour, ni bonheur.

    Pourquoi ? encore des heurts.

     

    Où est notre premier jour ?

    Loin des paroles d’amour.

    Maintenant faut il survivre ?

    Monde, environnement ivre.

     

    Pensées d’un rêveur

    N° 077 écrit le 21-04-1966 par JGRC= Christian Gilles

     A Saint Jean les deux jumeaux  77660

    Modifié le 08-11-2004 a La  Gacilly  56200


    19h04



    votre commentaire
  •  

     

    VOUS

     

    A qui le premier tour ?

    Pour connaître les joies de l’amour

    Sans aucune lueur de retour

    Vers les profondeurs du jour.

     

    Libérez votre triste vie

    Allez droit vers l’envie

    Mettez a nue votre ame

    Vous n’irez pas au drame.

     

    Jouez au jeu de la nature

    Sous toutes les envergures

    Vous en mourrez de plaisir

    Quelques soit vos loisirs.

     

    Ne restez pas sainte Nitouche

    Puisque vous aimez le louche

    Ne vous retenez pas plus longtemps

    Profitez en pendant qu’il est temps.

     

      Les pensées d’un rêveur.

    N°135 écrit le 18 Mars 1967

    Sous le Pseudonyme de Christian Gilles

    Par J.G.R.C à Saint Jean les deux Jumeaux77660

     

    17h45

    Copie de Copie de Photo 

     


    votre commentaire
  •  

    Classement de sites Letout, concours gratuitClassement de sites Letout, concours gratuit

     



     





    LES MARCHES

     


    Les bons produits du terroir,

    Des marchés du matin ou soir.

    Avec toutes ses saveurs et senteurs,

    Des artisans locaux et restaurateurs.



    Le marché  un lieu de convivialité,

    Avec ses produits frais de qualité.

      Parfum ensoleillé de la Provence,

    Grand jardin du sud de la France.



    D’un marché hebdo  traditionnel,

    Non alimentaire, ou frais naturel.

    Ou bien celui de petits producteurs,

    Hautes en qualité et vives couleurs.



    Avril  les fraises de pays parfumé,

    Le bonheur de pouvoir humée.

    Les radis, concombres pleine terre,

    Asperges blanches, vertes, printanières.

     

    Les pensées d’un rêveur.
    N°164 écrit le 25Avril 2009      
     par JGRC    
     sous le pseudonyme de CHRISTIAN Gilles
    A LA ROQUE SUR PERNES 84210





    18h00





     

     


    votre commentaire
  •  

     

     

     

     

    A  FONTAINE.

     

    Une végétation luxuriante,

    Entoure une eau limpide.

    Filant comme une déferlante,

    Dans un environnement humide.

     

     Sortie au pied d’une falaise,

    Pour donner naissance a la rivière,

     Du nom de sorgue, vive et a l’aise,

    Elle file sans aucune manière.

     

    Au gré de la promenade visite,

    Les ruines du château surveillent.

    Un grand et merveilleux  site

      Sous les rayons brûlant du soleil.

     

    Au coeur du village une église romane,

    Un musée sur les santons de provence.

    Ses magasins de souvenirs et leur mane,

    Touristique marche avec nonchalance.

          
     

    Les pensées d’un rêveur.

    N°162 écrit le 23Avril 2009     

     par JGRC    

     sous le pseudonyme de CHRISTIAN Gilles

    a LA ROQUE SUR PERNES 84210



    18H39












     


    votre commentaire
  •  

     


    HAUT ET BAS

     

    La Roque sur Pernes, Carpentras, Bédoin,

    Dans la brume et fraîcheur du petit matin,   

    Le mont Ventoux se dresse vers les cieux.

    La route monte doucement dans ce lieu. 

     

    La pente se durcit au fil des kilomètres ;

    Les virages de plus en plus en équerre.

    La végétation disparaît, sous la neige,

      La montée mythique, des courses a piège.

     

    Demi tour, frein moteur, il faut redescendre,

    Les lacets serrés, en douceur il faut prendre.

    La température reprend de la vigueur,

    Dans le bas du col ou le soleil est enjôleur.


     

    Visite de Carpentras et ses vieilles pierres,

    Rues d’une  époque  plus que millénaire.

    Une église de la liberté égalité, fraternité,

    Près de la mairie, palais de justice, l’unité.




     

    Les pensées d’un reveur.  .  

    N° 161  écrit le 22 Avril 2009

    par JGRC

    sous le pseudonyme de Christian Gilles

    A LA ROQUE SUR PERNES 84210





    18h35



     

     


    votre commentaire
  •   REVERIE 001

     

     

    les chemins

    de Provence 

     

     

    Il ne suffit pas d’être grognons,

    Passons par le pont d’Avignon.

    Voir le palais des papes d’antan,

    Même par très mauvais temps.



      Déjeuner sur un bateau promenade,

    Ne pas consommer de limonade,

    Mieux vaut déguster du grand Rhône,

     Voila nouveau chevalier, votre diplôme.



    Sur la Durance visitons Caumont,

    Ouverture d’une porte du Lubéron,

    Sur les jardins romains thématiques,

    Dédiés a une divinité antique.


     

    Rendons nous maintenant à Paradou,

    Rêve entre lavande et cigalou,

    Mini village de la Provence profonde,

    Sans perdre la moindre seconde.




      Les pensées d’un reveur.
    N°160  écrit le 21Avril 2009    
     par JGRC 
     sous le pseudonyme de Christian Gilles
    A la ROQUE SUR PERNES 84210



    16h20


     

     



    ESCAPADES



    votre commentaire
  •  

     

     

     


    ROUTE DE VACANCE  

    Le véhicule file sur les routes de France

    Avec de bien triste, ou très jolie paysage

    Le moteur ronronne en douce cadence

    Ralentissant dans certain passage.

     

    Sur les voies de circulation peu de képis

    Mais beaucoup plus de boite a pognon

    Ce n’est pas demain, qu’il y aura répit

    Envers les incorruptibles grognons.


     

    Virage a droite, puis virage a gauche,

    C’est un peu politique, rester au centre.

    Puis continuer tout droit, qu’elle débauche

    Mon GPS, au parking de  l’hôtel me rentre

     

    Dans deux cent mètres arrivés a destination

    Apres huit cent kilomètres, décontraction

    Douche, bon lit, et bonne restauration

    Demain sera le jour d’installation.

    Les pensées d’un rêveur.
    n°158  
    Ecrit  le 19 avril 2009  
    par J-G-R-C

    A la ROQUE SUR PERNES 84210



    16h15
    REVERIE 001 


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique